La gare rurale de demain

Que faire de ces milliers de gares rurales qui ne reçoivent plus que quelques dizaines de voyageurs par jour ?
Faut-il se résigner et accompagner leur transformation en bureaux d’entreprises ou en logements, ou au contraire les investir pour inventer une nouvelle mobilité
rurale ? Depuis plusieurs années, la 27e Région et la SNCF, avec le conseil régional concerné, réexaminent le potentiel de ces gares comme plateformes
de transport mais aussi comme nœuds d’activités et relais du service public.

Des projets sur-mesure

Les experts techniques (SNCF…), les acteurs locaux (collectivités, acteurs culturels…) et les experts d’usage (associations) travaillent ensemble pour inventer de nouveaux services en gare.
Des pistes de nouveaux services ou d’aménagement sont testées sur le terrain à travers des prototypes avant d’envisager le déploiement. Des projets ont déjà été
menés à Corbigny en Région Bourgogne, à Montfort-sur-Meu et à Landivisiau, sur l’axe TER Rennes-Lamballe en Région Bretagne. Au fil de ces expérimentations multiples se dessine progressivement une gare sur-mesure pour le territoire.
Au-delà du projet de rénovation d’une gare et de l’offre de transports, il s’agit de repenser un équipement symbolique de la vie locale et d’incarner la présence du service public sur le territoire. La gare ? Un terrain de jeu naturel pour penser de nouvelles politiques publiques de proximité.